MESURE DU STRESS OXYDANT


Pourquoi la balance penche du mauvais coté ?


Excès de pro-oxydants ou incapacité de l’organisme à s’en défendre ?

Nous évaluons séparément les pro-oxydants et les anti-oxydants. Ainsi en combinant les deux, il est possible de déterminer si le stress oxydant est dû à une augmentation de la production de radicaux oxygénés ou à une diminution de la capacité à éliminer ces radicaux oxygénés.

Les 2 tests sont :

– mesure des formes réactives de l’oxygène présentes dans sérum et plasma. Les ROM (Métabolites Réactifs de l’Oxygène) sont générés par la peroxydation des substrats organiques (lipides, protéines, ADN,…). Ils sont relativement plus stables que les radicaux oxygénés ce qui permet de les quantifier.

d-ROMs TEST

 

– mesure de la capacité à éliminer les radicaux oxygénés. Le test évalue la capacité du plasma à s’opposer à l’action oxydative massive d’un excès d’acide hypochlorique. Par réaction colorimétrique, on mesure la quantité d’acide hypochlorique que la barrière anti-oxydante est capable de réduire.

OXY-Adsorbent TEST

Et pour aller plus loin, il convient de doser les anti-oxydants primaires : SODe, GSH-pxe et vitamine E mais également de dissocier les animaux avec phénomène inflammatoire par le dosage d’un marqueur de l’inflammation, le SAA pour les équins, l’haptoglobine pour les bovins….

Vous avez une question ?

Contactez-nous pour en savoir plus !