DIAGNOSTIC DE GESTATION

Le diagnostic de gestation : parce qu’une vache présumée gestante mais qui est vide coûte cher en élevage.

 

Le test est basé sur la recherche de la présence dans le sang de glycoprotéines associées à la gestation. Ces glycoprotéines sont sécrétées par le placenta et sont appelées PAG pour Pregnancy Associated Glycoproteins.

 

Quand peut-on faire le test ? Dès 30 jours après IA : 100 % des vaches déclarées en gestation par échographie ont fourni un résultat positif avec le test PAG (99 % à 28 jours). Des études ont montré qu’il n’est plus retrouvé de PAG de la gestation précédente 60 jours après vêlage : si le résultat est positif, il s’agit de la gestation actuelle, pas de la gestation précédente.
Comment ? Une simple prise de sang, à la queue, sur un tube sec (rouge) ou violet (EDTA). Les PAG sont stables 3 jours à température ambiante, 10 jours à 2-8°C. Les résultats vous sont rendus sous 3 jours ouvrés.
Pourquoi ? Intérêt pour les vaches peu manipulées, en élevage allaitant, l’échographie n’est pas toujours réalisable alors qu’il est important de connaitre le statut de la mère au sevrage. Au lâcher au printemps, afin d’être sûr d’occuper le meilleur taureau sur des femelles effectivement vides. Confirmation de veaux momifiés. Détection systématique tous les 30 jours des femelles non-gestantes pour optimiser l’IVV.
iodolab
Pour en savoir plus : «Application d’un nouveau test de gestation à la gestion économique de la reproduction en élevage » JL COSSON, Thomas RAMBAUD, IDEXX

Vous avez une question ?

Contactez-nous pour en savoir plus !